Archive for mars, 2012


femmes de nos vies

/ 8 mars
/ ANGUISSOLA Sofonisba, ARBUS Diane
/ BRECHT Bertolt,
/ Chabaille, CHARLY Louise, CLAUDEL Camille, Collectif national pour les droits des femmes
/ DE GOUGES Olympe, droits civils
/ France Culture, France Inter
/ GOUZE Marie
/ GENTILESCHI Artemisia
/ HONNEGER Arthur
/ Italie,
/ Journée internationale des droits des femmes, Journée Mondiale de la Femme
/ LABE Louise, La belle cordière
/ MANNONI Maud , Marie de France, MICHEL Louise, Montauban, Mujeres En la Musica
/ Naples
/ OSWALD Marianne
/ polygamie, PRÉVERT Jacques
/ ROBERT Marthe, Rome
/ SCHUMANN Clara
/ Tadjikistan, TRANCHANT Jean
/ WEILL Kurt, WIECK Clara
/ YUDINA Maria / ZOUC
•••

printemps d’automne

par Gérard Reyne, dimanche 25 mars 2012, 11:00 ·

légères brumes du matin,

peau de chagrin en horoscope,

le temps a refermé la porte,

sur les caprices du destin

g.r.

Roland TOPOR • Le voyage

 

Histoire médiévale, informatique et nouvelles technologies
n° 39 (Hiver 2000) : La musicologie médiévale et l’ordinateur

SOMMAIRE du numéro 39

EDITORIAL

1. ECRITS SUR LA MUSIQUE :

2. MUSIQUE ET POESIE

3. SOURCES HISTORIQUES ET NARRATIVES

4. COMPTES RENDUS

5. INFORMATIONS

France Culture /  Recherche : … résultats pour la recherche  » « guerre d’algérie »

 ne chercher que dans les émissions
[ les trois premiers résultats … ]

  • Pour une histoire de la guerre d’Algérie : 1954-1962

    « S’appuyant sur ses propres recherches pendant plus de trente ans, l’auteur propose un bilan des connaissances acquises et des points de discussion, au niveau de l’établissement des faits, et de leur interprétation, en ce qui concerne les origines de la guerre, puis son déroulement de 1954 à 1962, et la recherche de la paix. » – Présentation de l’éditeur –

    23.04.2010


  • Réfractaires à la guerre d’Algérie, 1959-1963

    Quarante ans après la fin de la guerre d’Algérie, un groupe d’anciens réfractaires et de solidaires décident de témoigner. Avoir l’envie de se rencontrer pour se raconter tant d’années après était parfaitement déraisonnable. Déraisonnables, ils avaient déjà montré qu’ils pouvaient l’être. Leur livre nous apprend comment ils ont décidé ensemble de dire non et d’attiser une conscience, si …

    24.04.2010


  • La guerre d’Algérie dans la mémoire et l’imaginaire

    Nous n’écrirons pas la même histoire. Le passé n’est retenu que pour ce qu’il donne sens à l’expérience, solitaire ou collective. Deux peuples en guerre ne feront pas le même récit une fois la paix conclue. Guerre de libération nationale en Algérie, guerre d’Algérie en France, les sept ans de conflit ne portent pas le même nom, ne présentent pas les mêmes enjeux ni les mêmes épisodes …

    23.04.2010

• • •

La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie (1954-1962) Syndiquer le contenu

La torture pratiquée par l’armée française pendant la guerre d’Algérie a marqué durablement la mémoire nationale, au point de ne cesser de revenir dans l’actualité, souvent pour y nourrir des affrontements ou des scandales.

Loin des polémiques, le livre de Raphaëlle Branche éclaire comme jamais auparavant les mécanismes de la torture, qui trouvent leur origine dans le racisme colonial et les méthodes héritées de la guerre d’Indochine.

Grâce à des archives publiques enfin ouvertes et des témoignages de soldats et d’officiers, Raphaëlle Branche analyse, outre le fonctionnement de l’institution, les gestes des tortionnaires, le discours et les ressorts de l’autojustification ainsi que l’engrenage de la violence individuelle et collective face aux fragiles barrières de la conscience ou de la morale.

En toile de fond apparaissent les responsabilités du pouvoir politique et les échos parvenus à l’opinion publique tout au long d’une guerre qui ne voulait pas dire son nom.

Le livre de Raphaëlle Branche restitue ce pan dramatique de l’histoire en mêlant un travail d’archives inédit et des enquêtes auprès des témoins, dans une étude serrée qui se nourrit d’anthropologie comme d’histoire politique.

-4ème de couverture.

Auteur Raphaëlle Branche
Edition Gallimard
Année 2001

Du même auteur

  • L’embuscade de Palestro : Algérie 1956

    Armand Colin

    2010
  • La France en guerre, 1954-1962 : expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne

    2008

Pour une histoire de la guerre d’Algérie : 1954-1962 Syndiquer le contenu

« S’appuyant sur ses propres recherches pendant plus de trente ans, l’auteur propose un bilan des connaissances acquises et des points de discussion, au niveau de l’établissement des faits, et de leur interprétation, en ce qui concerne les origines de la guerre, puis son déroulement de 1954 à 1962, et la recherche de la paix. » – Présentation de l’éditeur –

Auteur Guy Pervillé
Edition Ed. Picard
Année 1970

Du même auteur

  • La France en Algérie : 1830-1954

    2012

La guerre d’Algérie vue par les Algériens – Vol.1 : Le temps des armes : des origines à la bataille d’Alger Syndiquer le contenu

« Peut-on raconter autrement l’histoire de la guerre d’Algérie ? L’ambition de ce livre : rapporter, à partir de toutes les sources possibles, un récit lisible par tous, de cette guerre telle qu’elle a été vue, vécue et relatée par les Algériens, et en premier lieu par les militants et combattants indépendantistes. Comme l’aurait fait, en historien, un hypothétique envoyé spécial français de l’autre côté de la « ligne de front » pendant le conflit.

Ce changement de perspective permet de jeter un regard neuf sur ce qu’on appelle généralement, du côté algérien, la guerre d’indépendance, la guerre de libération nationale ou la Révolution. Qu’il s’agisse des dates essentielles, du nombre des victimes, du déroulement des batailles, du comportement des populations civiles, des rapports entre Européens et Algériens, de l’utilisation de la violence ou de la torture, des objectifs de la lutte ou, bien sûr, des « héros », tous les aspects du conflit, et notamment les plus tragiques, prennent un tour totalement différent, et très instructif, dès qu’on les considère à partir de ce seul point de vue. Ce qui permet aussi d’éclairer d’un jour nouveau le destin contemporain de l’Algérie. »
Quatrième de couverture

La guerre d'Algérie vue par les Algériens
Auteurs Renaud de Rochebrune,Benjamin Stora
Edition Denoël – coll. Médiations
Année 2011

une, dernière

une, dernière

par Gérard Reyne, mercredi 21 mars 2012, 23:45 ·

la crainte

de mourir idiot

jamais ne devrait

empêcher quiconque

de vivre comme

un imbécile

g.r.

Roland Topor

Un autre jour est possible

Un autre jour est possible

du lundi au vendredi de 6h à 6h30

Syndiquer le contenu   par Tewfik Hakem          Le site de l’émission

Un autre jour est possible                     

►     Une Histoire de la guerre d’Algérie [1/25] Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission28 minutes

Une Histoire de la guerre d’Algérie / La traversée de la France à la nage : Récit

27.02.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin

Pierre Patrolin, auteur de  « La traversée de la France à la nage » (POL), nous fait vivre ce matin un authentique récit de voyage, imprévisible et véridique, et un véritable roman d’aventures.

Invité(s) :

Pierre Patrolin, écrivain

Thème(s) : LittératureLittérature Contemporaine

► Une Histoire de la guerre d’Algérie [2/25] Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission29 minutes

Une Histoire de la guerre d’Algérie / Les haïkus du loup hilare : Poésie

28.02.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin

La poésie de Michel Deville dans « Les haïkus du loup hilare » (Atelier des champs)

Invité(s) :

Michel Deville

Thème(s) : Littérature20e sièclePoésieguerre d’Algérie

Document(s)

►     Une Histoire de la guerre d’Algérie [3/25] Par Benjamin Stora
Ecoutez l'émission28 minutes

Une Histoire de la guerre d’Algérie / Une plongée inédite dans l’Algérie contemporaine : Coffret 3 DVD

29.02.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin 

Malek Bensmaïl, réalisateur, nous présente le DVD de son film « Une plongée inédite dans l’Algérie contemporaine », un regard actuel et tranchant parmi les commémorations du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie en 2012.  

 Invité(s) :

Malek Bensmaïl

Thème(s) : LittératureHistoire

► Une histoire de la guerre d’Algérie 4/20 Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission28 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie/exposition à la galerie des petits papiers

01.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin

Bd et art contemporain à la galerie des petits papiers à Bruxelles

Invité(s) :

Christian Balmier, directeur artistique pour le département art contemporain
Alain Huberty, responsable de la galerie des petits papiers

Thème(s) : LittératureExpositiongalerie des petits papiers

►     Une histoire de la guerre d’Algérie 5/20 Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie/BD : Les cahiers russes

02.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin

A l’occasion des 24 heures consacrées à la Russie, nous suivrons les traces d’Anna Politkovskaïa, journaliste russe assassinée en 2006.
La BD de ce matin est consacrée à son histoire.

 Invité(s) :

Igort, scénariste, dessinateur et coloriste

Thème(s) : LittératureBande Dessinée24h à MoscouAnna Politkovskaïaguerre d’Algérie

Document(s)

 ►     Une histoire de La guerre d’Algérie 6/20 Par Benjamin Stora
Ecoutez l'émission30 minutes

Une histoire de la Guerre d’Algérie/ Black Music, roman d’Arthur Dapievre. (Asphaltes editions)

05.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin

Un gang d’une favela kidnappe un jeune noir américain, Michael, que le Basket et le jazz exalte. Il sera le témoin d’un monde de factions en guerre, et la passion de la musique finira par le lier à deux de ses ravisseurs.

Invité(s) :

Arthur Dapieve

Thème(s) : LittératureRoman

Document(s)

►     Une histoire de la Guerre d’Algérie 7/20 Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission28 minutes

Une histoire de la Guerre d’Algérie/A l’ombre de la république

06.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin

Ce matin, à l’occasion de la sortie en salles demain, Stéphane Mercurio nous présente son documentaire qui met en exergue le travail du Contrôleur Général des lieux privatifs de liberté.
Une immersion remarquable en milieu carcéral où «les pensionnaires» perdent liberté de circuler, droit à une rémunération décente du travail, vie de famille sur des bases souvent discrétionnaires.

Invité(s) :

Stéphane Mercurio

Thème(s) : LittératureCinéma

►     Une histoire de la guerre d’Algérie 8/20 Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la Guerre d’Algérie / Pierre Schoendoerffer

07.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin

Ce matin, Bénédicte Chéron parle des guerres de décolonisation vues par Pierre Schoendorffer.

Invité(s) :

Bénédicte Chéron

Thème(s) : LittératureGuerreMémoiresguerre d’AlgériePierre Schoendoerffer

Document(s)

 ►     Une histoire de la Guerre d’Algérie 9/20 Par Benjamin Stora
Ecoutez l'émission28 minutes

Une histoire de la Guerre d’Algérie / Chocolat, clown nègre

08.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lecture

Les visiteurs du matin

Gérard Noiriel (auteur) et Marcel Bozonnet (metteur en scène) nous mettent l’eau à la bouche avec Chocolat, clown nègre, pièce de théatre aux Bouffes du Nord à Paris.
Né esclave à Cuba, acheté par un riche portugais qui l’amène en Europe, Rafael de Leïos, devenu Chocolat, deviendra célèbre après sa rencontre avec un clown anglais, Foottit, qui en fait son Auguste, sa victime préférée, son nègre stupide, « battu et content » comme on le présente dans les publicités. (Pariscope)

Invité(s) :
Gérard Noiriel, historien
Marcel Bozonnet, comédien, metteur-en-scène

Thème(s) : LittératureThéâtre

►     Une histoire de la guerre d’Algérie 10/20 Par Benjamin Stora

Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Le petit Cirque

09.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du Matin
Le dessinateur Fred, pour la réédition de l’album « Le petit Cirque ».
Les tribulations d’une famille de forains et ses tête à tête avec de bien étranges personnages…

Invité(s) :
Fred, dessinateur

Thème(s) : LittératureBande Dessinée

Document(s)

 ►     Une histoire de la Guerre d’Algérie 11/20 Par Benjamin Stora.
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la Guerre d’Algérie / Mes nuits sans Robert R

12.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Consultez le blog de Benjamin Stora 

Les visiteurs du matin
Mes nuits sans Robert R, spectacle de Véronique Gallo au théâtre Clavel à Paris.

Invité(s) :

Véronique Gallo

Thème(s) : LittératureThéâtre

Événement(s)

►     Une histoire de la guerre d’Algérie 12/20 Par Benjamin Stora.

Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Stevie Wonder : confession d’un enfant de la soul

13.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Consultez ici le blog de Benjamin Stora.

Les visiteurs du matin

Les confessions de Stevie Wonder, enfant de la Soul, par Pierre-Jean Crittin.

Une carrière d’un demi siècle retracée à partir de la compilation de ses interviews et déclarations de ces quatre dernières décennies.

Thème(s) : LittératureMémoires

►     Une histoire de la guerre d’Algérie (13/25)   Par Benjamin Stora.
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / L’Impossible

14.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 Les visiteurs du matin :

Michel Butel, à l’occasion de la sortie de son nouveau mensuel «L’Impossible», et de l’anthologie de «L’Autre Journal» 1984-1992. Edition Les Arènes.

Invité(s) :

Michel Butel, écrivain

Thème(s) : LittératurePresse Ecrite

►     Une histoire de la guerre d’Algérie (14/20) Par Benjamin Stora. 
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Les héritiers du silence et C’était en 58 ou 59

15.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 Les visiteurs du matin :

Florence Dosse pour le livre «Les héritiiers du silence»

Il y a eu plus d’un million d’appelés en Algérie, mobilisés pour ce qui, alors, n’était pas reconnu comme une guerre. Pour beaucoup d’entre eux, l’expérience marquante, voire traumatisante, de ce conflit sans nom et sans gloire est restée enfouie dans le silence. Elle n’avait pas de place dans l’histoire officielle et suscitait plus de gêne que de curiosité. Leurs proches eux-mêmes posaient peu de questions. Au fond, personne ne souhaitait vraiment entendre leur récit et ils ont préféré se taire, durablement.

À la génération suivante et dans un contexte différent, alors que l’histoire et la mémoire de la guerre d’Algérie commencent à s’écrire, certains de leurs enfants se découvrent héritiers de ce silence. C’est le cas de Florence Dosse, qui a entrepris de cerner cette «mémoire seconde». Entre quête personnelle et enquête, elle a interviewé à la fois d’anciens appelés, les épouses de ces derniers et leurs enfants, aujourd’hui adultes, à qui rien ou presque n’a été transmis. On découvre le «vécu congelé» des premiers, raconté avec les mots du passé, le désarroi des femmes, les non-dits dans les couples et le mélange d’ignorance, d’interdit, de douleur ou de honte confusément ressenti par les enfants. L’originalité profonde de ce livre tient à la juxtaposition de ces trois paroles et à l’écoute attentive de Florence Dosse.

(4ème de couverture)

et Saïd Mahrane auteur de «C’était en 59 ou 59»

Un soir, à l’heure où l’on raconte des histoires aux enfants, Mohamed Mahrane sort délicatement d’un sachet en plastique bleu une feuille jaunâtre et la tend à son fils Saïd. C’est ainsi que le petit garçon découvre le passé de son père, et ce que fut sa guerre d’Algérie. Une guerre dans l’ombre du second front du FLN, menée depuis Paris.
Dès lors, l’enfant brûle de tout connaître, jusque dans les moindres détails. Seulement son père, «ce sombre taiseux», ne se livre que trop rarement… À peine a-t-il entamé le récit de ses missions secrètes dans les cafés kabyles du IIIe arrondissement, sa cavale sur les toits de Paris, les gendarmes à ses trousses, qu’il disparaît brutalement.
Cinquante ans après ces faits d’armes, Saïd Mahrane se lance dans une enquête très personnelle pour renouer les fils d’un passé englouti. Entre Paris et Alger, il recueille les souvenirs des derniers témoins de cette époque. Faisant ressurgir des fantômes disparus de l’histoire de la guerre d’Algérie, il restitue les images violentes, intenses, clandestines du quotidien des petites mains du FLN et de son père, jeune Kabyle dans ce Paris étouffant des années cinquante.
Un récit intime et bouleversant sur un aspect méconnu de la guerre d’Algérie.

(4ème de couverture)

 Invité(s) :

Saïd Mahrane, auteur
Florence Dosse, ecrivain

Thème(s) : LittératureMémoires

Document(s)

►   Une histoire de la guerre d’Algérie (15/25) Par Benjamin Stora. 
Ecoutez l'émission28 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / La déchirure

16.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

 Les visiteurs du matin :

Fabrice Puchaut (Responsable des documentaires sur France 2) et Gabriel Le Bomin (Réalisateur) pour le film «La déchirure», qui montre la guerre d’Algérie à la télévision française, réalisé à partir d’archives inédites.

 Thème(s) : LittératureTélévision
►     Une histoire de la guerre d’Algérie (16/25) Par Benjamin Stora.
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Les charmeurs de pierre

19.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin : 

Brigitte Fontaine, auteur du livre «Les charmeurs de pierre.

« Peuples celte et Fée, vous étiez et vous êtes et vous serez pour jamais le sel de la terre et des jardins jaunes immenses de galaxies sans fin. »Dans ce roman, celtique et féerique, récit des amours, des aventures, des exploits et des épreuves de Bedjaïa et d’Ivor, Brigitte Fontaine ressuscite, avec vigueur, imagination et poésie, les mythes et les coutumes les plus anciens. (Présentation de l’éditeur)

Invité(s) :

Brigitte Fontaine, comédienne, chanteuse, écrivain.

Thème(s) : LittératureRoman

  Une histoire de la guerre d’Algérie (17/25) par Benjamin Stora.

Ecoutez l'émission29 minutes

Un autre jour est possible / Points de chute

20.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin : 

«Points de chute» de Henry Raczymow.

 Invité(s) :

Henri Raczymow

Thème(s) : LittératureLittérature Contemporaine

Document(s)

►   Une histoire de la guerre d’Algérie (18/25) par Benjamin Stora. 

Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / La petite fille sur la photo

21.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin : 

Brigitte Benkemoun, auteure de «La petite fille sur la photo»  (Fayard)

Invité(s) :

Brigitte Benkemoun, auteure

Thème(s) : LittératureMémoires

Document(s)

 ► Une histoire de la guerre d’Algérie (19/25) par Benjamin Stora.
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Vladimir Cosma

22.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin : 

Vladimir Cosma. Concert-évènement sur ses plus belles musiques de films le Samedi 24 Mars au Théâtre du Châtelet.

Avec l’Orchestre de Belgique, et de prestigieux solistes.
Au programme : Rabbi Jacob, La Boum, Le Grand Blond, Diva, Dîner de cons, La Gloire de mon père, Le Château de ma mère… ainsi que son Concerto de Berlin pour violon.
Bon voyage musical au coeur du Septième art !

Invité(s) :

Vladimir Cosma

Thème(s) : LittératureMusiqueVladimir Cosma

Document(s)

►   Une histoire de la guerre d’Algérie (20/25)  ar Benjamin Stora.
Ecoutez l'émission29 minutes

Une histoire de la guerre d’Algérie / Le cousin Harki

23.03.2012 – 06:00 Ajouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

Les visiteurs du matin : 

Farid Boudjellal «Le cousin Harki»  (Futuropolis)

Les jours plissés, la clinique où Mahmoud est soigné pour ses problèmes respiratoires, accueille un nouveau pensionnaire, Moktar.
Rescapé de la guerre d’Algérie et harki, il tente en France d’oublier le passé douloureux de son pays et de sa famille.
Autour du jeune homme, se dégage un parfum de mystère, de trahison et d’espoir qui va bouleverser la vie tranquille des pensionnaires. (4ème de couverture)

Invité(s) :

Farid Boudjellal, auteur de BD

Thème(s) : LittératureBande DessinéeFarid Boudjellal

mise à jour 19/03/2012, 1 réaction (réagir)

Guerre d’Algérie: Les Algériens privés de leurs mémoires

Les Algériens se doivent d’écrire, eux-mêmes, leur histoire. Telle est la leçon à tirer de la diffusion du documentaire «Guerre d’Algérie, la déchirure» à la télévision française, observe le chroniqueur Akram Belkaïd.

Une délégation algérienne arrivant à Evian-les-Bains, 17 mars 1962 © STF/AFP

L’AUTEUR

Akram Belkaïd

PARTAGER

TAILLE DU TEXTE

TOPICS

Charles de Gaulle chronique du blédart documentaire FLN guerre d’Algérie histoire indépendance algérie mémoire Messali Hadj Mitterrand OAS télévision

Diffusé le dimanche 11 mars au soir sur France 2, le film-documentaire Guerre d’Algérie, la déchirure, de Gabriel Le Bomin et Benjamin Stora, a réuni près de trois millions et demi de téléspectateurs en France. Un chiffre modeste, au regard d’autres audiences, mais qui démontre tout de même qu’il existe une demande du savoir et du mieux comprendre, en ce qui concerne la période coloniale et la guerre d’indépendance algérienne.

Il faut dire, et je l’ai déjà relevé dans une chronique précédente, que le passé algérien de la France est actuellement à la une de l’actualité culturelle hexagonale. Il suffit de se rendre dans une librairie pour s’en rendre compte. La production livresque que l’on y découvre donne le tournis et l’on ne sait quoi acheter ni quoi lire.

Le film a aussi été très suivi en Algérie et au Maghreb. Peut-être même, plus qu’en France. Mais en l’absence de statistiques, il est difficile de se faire une idée précise de son audience exacte. Une chose est sûre, à lire la presse et à parcourir la blogosphère et les réseaux sociaux, on peut dire que l’accueil a été plus que mitigé.

Certes, quelques Algériens y ont vu une volonté manifeste d’équilibre et d’objectivité du document. D’autres, plus nombreux, ont tout de même accusé France 2 de parti pris pro-Algérie française, voire de révisionnisme pro-colonial. Il faut dire qu’il est difficile de contenter deux parties toujours tentées par la crispation et la revendication de son bon droit. C’est ce qu’a d’ailleurs montré le débat —à la qualité inégale— qui a suivi la projection même si on peut aussi saluer le fait qu’il a été courtois pour ne pas dire cordial.

Ceux qu’on n’a pas vus

Pour ma part, et au-delà de la grande attention avec laquelle j’ai regardé ce film, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que, là aussi, comme dans tant d’autres productions audiovisuelles, le FLN et le mouvement nationaliste en étaient les grands absents.

Que l’on me comprenne bien. Il ne s’agit pas d’une critique. Guerre d’Algérie, la déchirure n’avait pas vocation à raconter toute la guerre, entreprise impossible même lorsqu’on dispose de 180 minutes de temps. Réalisé en France pour un public et des diffuseurs français, on ne peut exiger qu’il réponde à une attente strictement algérienne et qu’il comble une frustration qui, pour moi, est grandissante.

Bien sûr, il faut relever le fait que nous avons eu droit à des archives inédites, comme ces images de Krim Belkacem au milieu des djounoud ou, plus important encore, celles de Messali Hadj dont je dois avouer que c’est la première fois que j’entends la voix.

Mais il n’empêche. Il reste encore des questions, des attentes, des envies d’éclaircissements qui concernent la geste révolutionnaire algérienne. Bien entendu, il ne s’agit pas de nier l’importance de l’aspect franco-français de la Guerre d’Algérie. L’agonie de la Quatrième République, l’avènement de la Cinquième. Le retour, ourdi comme un complot car le Général a bel et bien manœuvré dans l’ombre de Charles de Gaulle, la montée en puissance de l’Organisation de l’armée secrète (OAS), ses réseaux et ses complicités, les déchirements de la droite française, la mauvaise conscience de la gauche (ah, le rôle si longtemps occulté de Mitterrand), tout cela est fondamental et doit interpeller les jeunes générations en France. Mais, nous autres Algériens, il nous reste tant de questions sans réponses.

Nous attendons encore les documentaires, les films, les enquêtes et les livres qui pourront nous en donner quelques-unes. Comment vivait-on dans les maquis? Comment y montait-on ? Comment étaient organisés les réseaux de soutien? Comment les armes arrivaient-elles ? Comment, tout simplement, a été préparée l’insurrection du 1er novembre 1954? Surtout, comment a été organisée celle du 20 août 1955, dont on comprend bien qu’elle a été vitale pour la suite des événements? On aimerait entendre des témoignages, lire des analyses, prendre conscience des enjeux, des rivalités et des divisions. Car, il est temps de sortir de l’image manichéenne imposée par plusieurs décennies d’histoire officielle.

En finir avec les zones d’ombre

Quelles étaient les relations entre les wilayas et l’extérieur? Quelles furent les raisons des combats fratricides? Est-il vrai que des maquis non-FLN se battaient eux aussi contre l’armée française? Il y a tant de choses à raconter, à éclaircir et à découvrir. Que se passait-il au Caire? Pourquoi le GPRA s’est-il installé en Tunisie et dans quelles conditions? A quel moment le clan d’Oujda a-t-il commencé à tirer les ficelles? Autre question: comment le FLN a-t-il négocié avec l’OAS en juin 1962? Que s’est-il vraiment passé à Oran après l’indépendance? Que s’est-il passé pour les harkis? Comment les responsables du FLN, ceux qui vivent encore aujourd’hui, ont-ils vécu ces événements? Que s’est-il passé durant ce fameux Congrès de Tripoli où est morte l’idée d’une Algérie pluraliste? Que s’est-il vraiment passé durant l’été 1962?

Bien sûr, il y a des livres, des thèses, des articles. Mais tout cela n’est pas suffisant. Il faut des images, des voix, des récits et des histoires à hauteur d’homme. Journalistes, écrivains, artistes, cinéastes, éditeurs, nous sommes tous responsables de ce vide béant qui nous fait découvrir notre histoire par une production venue d’ailleurs. Voir et entendre dire sa propre histoire par d’autres est chose dramatique. Certes, cela permet d’en apprendre plus, de se colleter avec les tabous, les non-dits. Mais c’est aussi frustrant et humiliant.

Cela démontre qu’en cinq décennies d’indépendance, les Algériens ont encore du mal à capturer leur propre mémoire et à la transmettre aux générations futures. C’est l’un des enseignements de cette année du cinquantième anniversaire de l’indépendance. Du non-anniversaire de l’indépendance, devrais-je écrire. Il est temps que les Algériens racontent leur propre histoire. Pour cela, il faudrait peut-être que leur pays renoue avec les idéaux de l’indépendance mais ceci est déjà une autre affaire…

Akram Belkaïd (Le Quotidien d’Oran)

A lire aussi

Algérie: Accords d’Evian, les tabous de l’histoire Sarkozy n’a rien concédé aux Harkis Guerre d’Algérie: une histoire à plusieurs voix Algérie: «Maman, c’est la France qui a tué grand-père. – Non, c’est la guerre»

Partager

IMPRIMER | RÉAGIR | L’AUTEUR

Réagir à cet article

Visiteur anonyme
Se connecter / créer un compte

1 réaction

Souffrances …

Soumis par bacben, le 19/03/2012 à 17h54

Très bonne analyse, quand les journalistes ou les politiques français parlent de la guerre d’Algérie, leurs regards se focalisent sur le malaise des harkis, et le déchirement des pieds noirs … Ils oublient les 500 000 victimes coté algériens [fourchette basse], les deux collèges, les tortures, le déplacement de 2 millions de paysans, les inégalités … On peut considérer toutes les souffrances humaines, mais pour un bilan de guerre, la hiérarchie des souffrances est primordiale.

Alerter

mise à jour 19/03/2012, 1 réaction (réagir)

à la une de Algérie

Guerre d’Algérie: Paris et Alger se voilent la face

Algérie: les Accords d’Evian, «une histoire de vieux»

à la une de

Maroc: La chasse aux voix des «expats» français est ouverte Guerre d’Algérie: Paris et Alger se voilent la face Les Africains ont une responsabilité dans la traite des Noirs

les articles les plus lus

  1. Jésus revient (en Afrique)!Damien Glez
  2. Sénégal: Le bêtisier de la campagne électoraleLala Ndiaye
  3. L’indépendance tunisienne est-elle menacée?Mehdi Farhat
  4. Algérie: les Accords d’Evian, «une histoire de vieux»Kamel Daoud
  5. Aïcha Kadhafi fait de la résistanceNadéra Bouazza
  6. Guerre d’Algérie: Paris et Alger se voilent la faceNadéra Bouazza
  7. Les 10 pays africains les plus corrompusJustine Gonsse
  8. Les 10 Africains les plus richesMehdi Farhat
  9. Tout ce qu’on ne vous a pas dit sur Joseph KonyForeign Policy
  10. Algérie: «Je ne veux ni refaire la guerre, ni partir en France»Kamel Daoud

lu, vu et entendu

LU SUR BBC
Guinée-Bissau – La présidentielle menacée par l’assassinat d’un ex-chef de l’espionnage

LU SUR 00216 MAG
Tunisie – Qui sont les salafistes?

LU SUR THE GUARDIAN
Le réalisateur de Kony 2012 a-t-il craqué sous la pression? (VIDEO)

LU SUR THE GUARDIAN
Libye – L’Otan doit-elle dédommager les victimes civiles de ses bombardements?

LU SUR UNICEF
Comment ramener les enfants malgaches à l’école

en ce moment surslate.fr

20.03.2012 – Avant Toulouse, l’antisémitisme avait pourtant reculé en France20.03.2012 – Jacques Attali: Note secrète sur la conduite de la campagne20.03.2012 – De Al Capone à Toulouse via la Résistance, l’histoire du 11.43mm20.03.2012 – Fusillade de Toulouse: que s’est-il passé? [Le point à minuit]19.03.2012 – Fusillade de Toulouse: les premières analyses de la presse israélienne

nous contacter
rédaction slate afrique rédaction slate france cv & stages annonceurs signaler un abus

nous suivre
sur twitter sur facebook par fil RSS version mobile archives

nos amis
Slate.com Slate.fr Upian

Mentions légalesCGUdroit des images – © SlateAfrique

%d blogueurs aiment cette page :