Category: perdus de vie


dernière bouteille …

mourir aux autres, après être si souvent mort à soi-même, dès les premiers temps de cette vie minuscule, douleur, ou soulagement ?

repensant à ce rabbin de Cracovie qui parcourait les rues, comme fou, éploré, implorant : « mes soeurs, mes frères, aidez-moi, je connais toutes les réponses … qui connaît les questions ? », surgit cette interrogation : (qu’)aurait-il  répondu ?

nous entendons, trop souvent, que l’inconscient frappe à la porte, si fort, qu’on pourrait croire qu’il est le seul à parler, comme s’il suffisait d’écouter

ce qui se comprend un jour ne répare pas l’ouvrage du temps, n’évite pas le questionnement de l’alternative, quand dire, ou taire, à qui s’adresser, en quel espace imaginaire, autre que dieu, ce non « lieu » qui ferait sens, celui-là même qui reste éternellement sans répondre ?

le temps d’écrire ce message n’est jamais que la marque du silence , dernière demeure, sans adresse, après, comme avant le passage …

gérard reyne

MUŠIČ, Zoran. Cavallini (1953)

• lithograph in colours

• arches paper, signed in pencil and numbered 166/250

• published by Guilde de la Gravure

Publicités

l’avenir sera à la nuit

la nuit durera le jour entier,

et ce jour sera le dernier

gérard reyne

Zoran Mušič. Non siamo gli ultimi

Zoran Mušič. Non siamo gli ultimi

absent …

depuis trop long temps,
hors de l’espace,
hors jeu de l’histoire
des sectes humaines
d’auto-surveillance,

en fin …
revenu au silence
du fond de l’univers,

rien de moins …
plus ne saurait se penser,
encore moins,
se dire

gérard reyne
(11 août 2017)

absent … #_FB 2017-08-11

happy end …

 

— alors, décidé ?

— non, décédé

— erreur de syntaxe ?

— non, faute de frappe

— la prochaine fois, faites mieux attention,

en remplissant le formulaire

gérard reyne

 

Roland Topor (1938-199, french) Self-portrait with the Grim Reaper

Roland Topor (1938-1997)
Self-portrait with the Grim Reaper

 

 

 

fin de partie

 

j’ai dans l’idée que la dernière ligne droite sera sinueuse

gérard reyne

 

TOPOR, Roland. Le Grand livre, Lithographie, 57 x 43

TOPOR, Roland. Le Grand livre
lithographie, 57 x 43

 

 

abandonner la scène,

celle de nos amours,

abandonner la scène,

celle des longs discours,

abandonner la scène,

celle des pourquoi, des toujours,

abandonner la rive

du fleuve aux sinistres contours

 

 

au loin,

l’océan de nuages,

au loin,

la mer sans rivages,

au loin,

une montagne en rage,

au loin,

le désert sans partage

 

 

qui,

vient,

qui,

retient,

qui,

se souvient,

quel,

autre que le destin

gérard reyne —

music-anton-zoran-paysage-vide-oil-on-canvas-cm-125x121-1961

MUSIC, Anton Zoran. Paysage vide. oil on canvas. cm 125 x 121. 1961

last

plus bas que terre,

sous la cendre,

l’homme épars

se défigure,

en ultime grimace

du feu des origines.

gérard reyne

zoran-music-%22wir-sind-nicht-die-letzten

Zoran Music. « Wir sind nicht die letzten“

 

ils n’eurent, de leur vif,

point de patrie,

il furent, de leur céans

expropriés,

de la hideuse pratique sociale

expurgés,

de la fabrique humaine

déportés,

du souvenir des nations,

évacués,

ils furent l’ombre

de notre grandeur,

les sans histoire,

simplement, un soir,

en été, en automne,

pensez à eux, qui seront

votre âme, pour l’éternité,

fin de toutes les certitudes

gérard reyne

 

Dalmatian Landscape 1959 by Zoran Music 1909-2005

Zoran MUSIC. Dalmatian Landscape (1959)

ce silence, enfin,

comme un denier cri,

qui ensevelira

tous les mots

du monde

_________
gérard reyne

 

shitao-zhu-ruoji-the-sixteen-luohans-1667

Entrer une légende

SHITAO (Zhu Ruoji)
The Sixteen Luohans
(1667)

ultimo sospiro —

absent,

au présent,

comme au passé,

au dernier mot

comme au premier souffle,

à la fin sans recommencements

gérard reyne

 

 

Topor, Roland. [j'écoute]

Roland TOPOR

%d blogueurs aiment cette page :