Category: gérard reyne


ultima

émoi, pensée, souffle,

derniers spasmes,

aucune trace

dans le chaos primordial,

aucun écho

dans le monde d’ici-bas,

vide intérieur évanoui,

dispersé dans le vide sidéral,

à boucle cousue,

dernier chant de la vie chimérique,

chute sans sursaut,

fin de tous les commencements,

hors tout,

ainsi fut fait

gérard reyne

__________

Zoran Music (Bukovica, Slovénie, 1909 – Venise, 2005)

Paysage italien

Encre, gouache et lavis sur papier marouflé sur toile
40,5 x 55,5 cm

Signé et daté en bas à droite : MUSIC 74.

corps exsangue, 

âme à l’écart,

mise au rebut,

voix sans souffle,

que reste-t-il

de ces années

fanées,

de ces allées

sans revenues,

de ces mots

sans écho,

de ces avenirs

au passé effacé,

qu’un seul bref soupir

disparu,

dans le fracas du temps

gérard reyne

KAFKA, Franz « Homme sur une table »

illustration pour le roman « Le Procès »,1925, collection du Musée Franz Kafka, Prague

Crédits Fine Art Images/Heritage Images – Getty

KAFKA, F. Homme sur une table, illustration pour le roman Le Procès,1925, collection du Musée Franz Kafka, Prague. • Crédits Fine Art Images:Heritage Images - Getty

exit

abstrait, 

le plus souvent mort à moi-même, 

corps souffrant à l’agonie, 

qu’attendre sinon l’ultime séparation, 

commencement sans renouveau

gérard reyne

SHITAO. Farewell Landscape for Mr. Wuweng (1689)

SHITAO. Farewell Landscape for Mr. Wuweng (1689)

Handscroll ink on paper, Overall: 12 3/16 x 399 7/16 in. (31 x 1014.5 cm) Image: 10 7/8 x 107 13/16in. (27.6 x 273.8cm)

Seattle Art Museum

http://scalar.usc.edu/works/samosci/media/shitao-farewell-landscape-for-mr-wuweng-1689

fracassé, vermoulu, 

abattis au plus bas 

à chercher l’enfer

où je suis déjà

venu, le moment,  

de poser le sac, sur le tas,

décharge des os usés

sur le bord, aucun réconfort

ultime effort pour abandonner

un souffle, dernier désaveu,

jamais  trop tard pour désêtre

parti pour ne plus paraître

absent sans avoir existé

déjà plus ne m’en souviens

— gérard reyne

Arnold Bocklin. Herbst und Tod [1871] (The ride of death). München, Schack Galerie

no time —

os rompus,

désir enfuis,

âme brisée,

consummée,

livrée, sans

plus attendre, 

au feu du souffle

sans retour

— gérard reyne

no time

no more

ainsi vivions-nous, était-ce aimer,
les jours sont clos, vous vivez,
le ciel s’en va, tout s’efface,
je pars, mais vous vivrez

pour oublier …

gérard reyne

 

Caspar David Friedrich. Lever de lune sur la mer (circa. 1821)

Caspar David Friedrich. Lever de lune sur la mer (circa 1821)

Huile sur toile, 135 × 170 cm.

Musée de l’Hermitage, Saint-Pétersbourg

dernière bouteille …

mourir aux autres, après être si souvent mort à soi-même, dès les premiers temps de cette vie minuscule, douleur, ou soulagement ?

repensant à ce rabbin de Cracovie qui parcourait les rues, comme fou, éploré, implorant : « mes soeurs, mes frères, aidez-moi, je connais toutes les réponses … qui connaît les questions ? », surgit cette interrogation : (qu’)aurait-il  répondu ?

nous entendons, trop souvent, que l’inconscient frappe à la porte, si fort, qu’on pourrait croire qu’il est le seul à parler, comme s’il suffisait d’écouter

ce qui se comprend un jour ne répare pas l’ouvrage du temps, n’évite pas le questionnement de l’alternative, quand dire, ou taire, à qui s’adresser, en quel espace imaginaire, autre que dieu, ce non « lieu » qui ferait sens, celui-là même qui reste éternellement sans répondre ?

le temps d’écrire ce message n’est jamais que la marque du silence , dernière demeure, sans adresse, après, comme avant le passage …

gérard reyne

MUŠIČ, Zoran. Cavallini (1953)

• lithograph in colours

• arches paper, signed in pencil and numbered 166/250

• published by Guilde de la Gravure

l’avenir sera à la nuit

la nuit durera le jour entier,

et ce jour sera le dernier

gérard reyne

Zoran Mušič. Non siamo gli ultimi

Zoran Mušič. Non siamo gli ultimi

absent …

depuis trop long temps,
hors de l’espace,
hors jeu de l’histoire
des sectes humaines
d’auto-surveillance,

en fin …
revenu au silence
du fond de l’univers,

rien de moins …
plus ne saurait se penser,
encore moins,
se dire

gérard reyne
(11 août 2017)

absent … #_FB 2017-08-11

happy end …

 

— alors, décidé ?

— non, décédé

— erreur de syntaxe ?

— non, faute de frappe

— la prochaine fois, faites mieux attention,

en remplissant le formulaire

gérard reyne

 

Roland Topor (1938-199, french) Self-portrait with the Grim Reaper

Roland Topor (1938-1997)
Self-portrait with the Grim Reaper

 

 

 

fin de partie

 

j’ai dans l’idée que la dernière ligne droite sera sinueuse

gérard reyne

 

TOPOR, Roland. Le Grand livre, Lithographie, 57 x 43

TOPOR, Roland. Le Grand livre
lithographie, 57 x 43

 

 

abandonner la scène,

celle de nos amours,

abandonner la scène,

celle des longs discours,

abandonner la scène,

celle des pourquoi, des toujours,

abandonner la rive

du fleuve aux sinistres contours

 

 

au loin,

l’océan de nuages,

au loin,

la mer sans rivages,

au loin,

une montagne en rage,

au loin,

le désert sans partage

 

 

qui,

vient,

qui,

retient,

qui,

se souvient,

quel,

autre que le destin

gérard reyne —

music-anton-zoran-paysage-vide-oil-on-canvas-cm-125x121-1961

MUSIC, Anton Zoran. Paysage vide. oil on canvas. cm 125 x 121. 1961

last

plus bas que terre,

sous la cendre,

l’homme épars

se défigure,

en ultime grimace

du feu des origines.

gérard reyne

zoran-music-%22wir-sind-nicht-die-letzten

Zoran Music. « Wir sind nicht die letzten“

 

ils n’eurent, de leur vif,

point de patrie,

il furent, de leur céans

expropriés,

de la hideuse pratique sociale

expurgés,

de la fabrique humaine

déportés,

du souvenir des nations,

évacués,

ils furent l’ombre

de notre grandeur,

les sans histoire,

simplement, un soir,

en été, en automne,

pensez à eux, qui seront

votre âme, pour l’éternité,

fin de toutes les certitudes

gérard reyne

 

Dalmatian Landscape 1959 by Zoran Music 1909-2005

Zoran MUSIC. Dalmatian Landscape (1959)

imslp-logo

Cello Suite No.1 in G major, BWV 1007 (Bach, Johann Sebastian)

imslp-info

For collections of all Bach’s cello suites, see 6 Cello Suites, BWV 1007-1012.

Cello Suite No.1 in G major, BWV 1007 (Bach, Johann Sebastian)

Movements/Sections

7 movements

Composition Year

1720?

Genre Categories[TAG]

Suites; For cello; Scores featuring the cello; [27 more…]

Arrangements and Transcriptions (39)

2.2 Arrangements and Transcriptions

2.2.1.5 For Guitar (Reyne)

Complete Score (with facsimile)

#449691 – 2.60MB, 38 pp. –  246810  (0) – !N/!N/!N – 2x⇩

jsb-bwv-1007-2016-8-scribd-_vignette

PDF / Graveur :  Gerard Reyne (2016/12/3)

Arranger : Gérard Reyne

Édition : alma / Gérard Reyne, 1964/1975/2016

Droit d’auteur : Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 [tag/del]

Notes : Johann Sebastian BACH (1685-1750) •  Suitte 1.re a Violoncello Solo Senza basso [BWV 1007] with a facsimile source by Anna Magdalena BACH transcription, edition for guitar : Gérard REYNE (1964/1975/2016). IMSLP

tags : alma, anna magdelena bach, BWV 1007, cello suite no. 1, db-mus. ms bach p 269, edition for guitar, facsimile, gérard reyne, guitar, imslp, johann sebastian bach, license creative common, lyon, music, music score, notes, scribd, score, source, staatsbibliothek zu berlin, transcription, urtext

%d blogueurs aiment cette page :