Category: politique


Une personne handicapée souhaite que soit signalée sa situation lors d’une

question à l’Assemblée Nationale et communique à cette fin le document ci-joint

au secrétariat de son député qui n’a pas pu la recevoir personnellement.

Le député n’a pas la réponse mais fera suivre la demande à la Ministre Déléguée

auprès de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, chargée des personnes

handicapées et de la lutte contre l’exclusion …

le chemin est long, du terrain de survie au centre de décision de l’institution

républicaine, encore plus périlleux, celui de la liberté à l’égalité, encore plus

inaccessible, celui de l’égalité à a fraternité :

que ceux qui connaissent le chemin montrent la voie …

#gr# fb# ALBRECHT, C. • 2013.03.18 • lettre Dominique NACHURY

Publicités
Public
Pages: 12

édition : alma / Gérard REYNE / Lyon, JAN 2013 © Creative Commons : CC-BY-NC-ND source gallica Bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k81939c Notice complète Titr…

  • Published: Jan 11, 2013
  • Embed Reads: 0
  • Reads: 20
  • Readcasts: 0
  • Comments: 0
MIRBEAU, Octave •  La grève des électeurs [suivi de] Prélude. Paris, Bureau des %22Temps Nouveaux%22, 1902 page titre r' vignette

édition : alma / Gérard REYNE / Lyon, JAN 2013

© Creative Commons : CC-BY-NC-ND

source gallica Bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k81939c

Boulanger, Octave Mirbeau, grève des électeurs, prélude, temps nouveaux, gérard reyne, Carnot, Chantavoine, Wilson, Cassagnac, Rochefort, Canivet, Ferry, politique, élections, anarchie

Notice complète

Titre : La grève des électeurs et prélude / Octave Mirbeau

Auteur : Mirbeau, Octave (1848-1917)

Éditeur : au bureau des « Temps nouveaux » (Paris)

Date d’édition : 1902

Sujet : Abstentionnisme

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 8 p. ; in-16

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k81939c

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, 8-R-15263 (22)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30952440s

Provenance : bnf.fr

Date de mise en ligne dans Gallica :15/10/2007

J’aime ·  · Annuler l’abonnement · Partager · Il y a 7 minutes

France Culture /  Recherche : … résultats pour la recherche  » « guerre d’algérie »

 ne chercher que dans les émissions
[ les trois premiers résultats … ]

  • Pour une histoire de la guerre d’Algérie : 1954-1962

    « S’appuyant sur ses propres recherches pendant plus de trente ans, l’auteur propose un bilan des connaissances acquises et des points de discussion, au niveau de l’établissement des faits, et de leur interprétation, en ce qui concerne les origines de la guerre, puis son déroulement de 1954 à 1962, et la recherche de la paix. » – Présentation de l’éditeur –

    23.04.2010


  • Réfractaires à la guerre d’Algérie, 1959-1963

    Quarante ans après la fin de la guerre d’Algérie, un groupe d’anciens réfractaires et de solidaires décident de témoigner. Avoir l’envie de se rencontrer pour se raconter tant d’années après était parfaitement déraisonnable. Déraisonnables, ils avaient déjà montré qu’ils pouvaient l’être. Leur livre nous apprend comment ils ont décidé ensemble de dire non et d’attiser une conscience, si …

    24.04.2010


  • La guerre d’Algérie dans la mémoire et l’imaginaire

    Nous n’écrirons pas la même histoire. Le passé n’est retenu que pour ce qu’il donne sens à l’expérience, solitaire ou collective. Deux peuples en guerre ne feront pas le même récit une fois la paix conclue. Guerre de libération nationale en Algérie, guerre d’Algérie en France, les sept ans de conflit ne portent pas le même nom, ne présentent pas les mêmes enjeux ni les mêmes épisodes …

    23.04.2010

• • •

La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie (1954-1962) Syndiquer le contenu

La torture pratiquée par l’armée française pendant la guerre d’Algérie a marqué durablement la mémoire nationale, au point de ne cesser de revenir dans l’actualité, souvent pour y nourrir des affrontements ou des scandales.

Loin des polémiques, le livre de Raphaëlle Branche éclaire comme jamais auparavant les mécanismes de la torture, qui trouvent leur origine dans le racisme colonial et les méthodes héritées de la guerre d’Indochine.

Grâce à des archives publiques enfin ouvertes et des témoignages de soldats et d’officiers, Raphaëlle Branche analyse, outre le fonctionnement de l’institution, les gestes des tortionnaires, le discours et les ressorts de l’autojustification ainsi que l’engrenage de la violence individuelle et collective face aux fragiles barrières de la conscience ou de la morale.

En toile de fond apparaissent les responsabilités du pouvoir politique et les échos parvenus à l’opinion publique tout au long d’une guerre qui ne voulait pas dire son nom.

Le livre de Raphaëlle Branche restitue ce pan dramatique de l’histoire en mêlant un travail d’archives inédit et des enquêtes auprès des témoins, dans une étude serrée qui se nourrit d’anthropologie comme d’histoire politique.

-4ème de couverture.

Auteur Raphaëlle Branche
Edition Gallimard
Année 2001

Du même auteur

  • L’embuscade de Palestro : Algérie 1956

    Armand Colin

    2010
  • La France en guerre, 1954-1962 : expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne

    2008

Pour une histoire de la guerre d’Algérie : 1954-1962 Syndiquer le contenu

« S’appuyant sur ses propres recherches pendant plus de trente ans, l’auteur propose un bilan des connaissances acquises et des points de discussion, au niveau de l’établissement des faits, et de leur interprétation, en ce qui concerne les origines de la guerre, puis son déroulement de 1954 à 1962, et la recherche de la paix. » – Présentation de l’éditeur –

Auteur Guy Pervillé
Edition Ed. Picard
Année 1970

Du même auteur

  • La France en Algérie : 1830-1954

    2012

La guerre d’Algérie vue par les Algériens – Vol.1 : Le temps des armes : des origines à la bataille d’Alger Syndiquer le contenu

« Peut-on raconter autrement l’histoire de la guerre d’Algérie ? L’ambition de ce livre : rapporter, à partir de toutes les sources possibles, un récit lisible par tous, de cette guerre telle qu’elle a été vue, vécue et relatée par les Algériens, et en premier lieu par les militants et combattants indépendantistes. Comme l’aurait fait, en historien, un hypothétique envoyé spécial français de l’autre côté de la « ligne de front » pendant le conflit.

Ce changement de perspective permet de jeter un regard neuf sur ce qu’on appelle généralement, du côté algérien, la guerre d’indépendance, la guerre de libération nationale ou la Révolution. Qu’il s’agisse des dates essentielles, du nombre des victimes, du déroulement des batailles, du comportement des populations civiles, des rapports entre Européens et Algériens, de l’utilisation de la violence ou de la torture, des objectifs de la lutte ou, bien sûr, des « héros », tous les aspects du conflit, et notamment les plus tragiques, prennent un tour totalement différent, et très instructif, dès qu’on les considère à partir de ce seul point de vue. Ce qui permet aussi d’éclairer d’un jour nouveau le destin contemporain de l’Algérie. »
Quatrième de couverture

La guerre d'Algérie vue par les Algériens
Auteurs Renaud de Rochebrune,Benjamin Stora
Edition Denoël – coll. Médiations
Année 2011
Par Gérard Reyne · lundi 11 juillet 2011

À Monsieur Nicolaï KOSARKOV

Président de la Société France Grill

Monsieur,

Vous avez sollicité un conseil, et vous l’aurez, tant est forte la promesse que je vous avais faite de rester fidèle aux intérêts supérieurs de la nation, dans la critique comme dans la louange, le char de l’État demeurant à ce jour le seul véhicule autorisé à tous les dépassements de vitesse, bien qu’il se montre très sensible au moindre écart de conduite.

La critique est facile, comme chacun le sait, bien placé que vous êtes à payer de votre personne au moindre soubresaut de l’opinion publique, qui par essence même est volatile.

La situation est grave, voire désespérée, je l’avais prévu, et n’ai hélas point été assez entendu.

Un sursaut est encore possible, si l’on veut bien prendre en compte les quelques recommandations de simple bon sens qui suivent :

• le véritable objectif n’est plus, contrairement à ce que clament vos plus vils courtisans, de rétablir la confiance , mais de s’assurer du soutien massif et spontané du peuple électoral, ce qui rend enfin nécessaire et suffisante l’instauration du vote « positif » obligatoire (sous peine de déchéance de la nationalité et retour à la case départ)

• promulgation de la loi CSN (Clarté et Sécurité Nationale) qui permettra de faire le compte définitif des mauvais citoyens au moyen de tests ADN généralisés et spécialisés

• création des GPSN (Groupes Probité et Santé Nationale) qui auront tous pouvoirs pour faire appliquer les mesures spéciales destinées à imposer les modalités du nouveau pacte de foi au sein des familles, des entreprises, des universités

• le premier article de la Nouvelle Constitution mettra en avant le concept de DDTN (Droit et Devoir de Transparence Nationale) qui dessinera le cadre de la NCN (Nouvelle Convergence Nationale) en unifiant toutes les procédures permettant de suivre le dossier du citoyen – assouplissement des procédures d’autocritique, de surveillance, de dénonciation, de sélection patriotique –  dont la mise en œuvre est confié au MOPN  (Ministère de l‘Opinion Publique Nationale)

• unification de tous les services de polices, renseignements, sécurité du territoire au sein du « SAVAKGBCGIGNKVDGSESSTASIDSTRG »

• réunion des anciens ministères de la Défense, de l’identité Nationale, de l’Éducation, de l’Intérieur au profit du nouveau MOUI (Ministère de l’Orientation et de l’Unité Intérieure)

Montrer la voie, restaurer les valeurs, un programme.

Tous s’unir contre l’ennemi intérieur, ce partisan du doute, de la critique, du renoncement et du repli sur soi, une action.

Tel est notre devoir, tel est notre espoir, une révolution.

 

Vive France Grill

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le P…

 

Claude GUÉRANT   (p.c.c. g.r.)

%d blogueurs aiment cette page :